Tour de lit : les maisons modulables en Nani Iro

Tour de lit

Le tour de lit, c’est ce qui m’a donné envie de commencer la couture. C’est ma première réalisation, à l’époque pour le lit d’Alice. D’autant qu’elle dormait dans un vieux lit en fer forgé chiné dans un vide grenier, et que sans barrière de tissu elle passait directement au travers. (L’article est visible en cliquant ici).

Abel a pris la suite et dort actuellement dedans, façon banquette (un côté pouvant se rabattre) accolé au lit parental (ce qui est très pratique pour un cododo sans danger!). Cela dit, dès que ce bel enfant dormira plus de 4h continue, il ira illico dans sa chambre où se trouve un lit plus moderne, acheté pour Alice lorsque le premier ne me paraissait plus assez sécurisant. Je n’avais pas pris le temps de confectionner un tour de lit, il lui en fallait un !

J’ai choisi de réaliser des coussins modulables, comme on en voit dans le commerce en forme de maisonnettes, permettant de changer la configuration au gré de ses envies. Elles sont souvent très colorées avec un mélange de tissu à motifs voire textures différents. Je trouve que c’est un exercice très délicat que d’assembler plus de 3 motifs ensemble pour avoir un rendu satisfaisant. N’ayant pas voulu m’y risquer, j’ai préféré garder une unicité avec l’utilisation d’un seul tissu pour l’ensemble des 6 maisons, mais pas n’importe lequel ! J’ai choisi un beau tissu double gaze Nani Iro qui, je trouve, associe classe et originalité ! Acheté sur MondaysMilk, une boutique en ligne hollandaise trouvée un peu au hasard, dont je suis très contente et que je recommande notamment pour les fans de tissus japonais.

Pour revenir à nos moutons, ou plutôt à nos maisons, j’ai donc choisi de les distinguer par leur toit, leurs fenêtres et leur porte. Je ne me suis pas simplifiée la tâche en associant couture, broderie et tricot ! Mais finalement j’en ai quand même vu le bout. Petit regret concernant les attaches de rubans rouges qui auraient méritées quelques centimètres supplémentaires. Je suis quand même contente du résultat, et je suis prête à passer ennnfin à un nouveau projet !

Tour de litTour de lit modulableTour de litTour de litTour de litTour de lit 3Tour de lit

On peut imaginer que cela lui plaît !

Publicités

Sapin en tulle !

DSC_3353L’année dernière nous avons passé noël au dessus de l’atlantique. Nous avons choisi le 24 décembre pour notre retour de voyage après 6 semaines passées en Amérique du sud. Pas de sapin, pas de déco, pas de cadeau…et c’était plutôt voulu. Nous avons des sentiments partagés avec le souhait d’éviter les mensonges qui nourrissent cette fête commerciale,  sans pour autant  priver Alice de cette soi-disant magie.

Nous ne pouvons prévoir d’être en avion tous les 24 décembre…et maintenant qu’elle grandit et comprend davantage, nous devons bien nous positionner.  Nous avons donc choisi de ne pas alimenter la légende de Noël, c’est elle qui nous raconte ce qu’elle apprend à l’école : « Le père noël va venir quand il va neiger  » (Étant dans le sud de la France, elle peut toujours attendre!). Nous n’abordons pas le thème spontanément mais répondons bien-sûr à ses questions. Et puis nous nous retrouverons en famille, et nous ouvrirons les cadeaux comme tout le monde au pied du sapin, en tulle !

Oui j’avais déjà expérimenté un sapin original il y a deux ans, mais le résultat ne m’a pas plu à 100%. En farfouillant sur pinterest, j’ai cette fois trouvé mon sapin de rêve ! Le blog est en grec, mais avec les images, aucun souci pour comprendre.

Autant le dire de suite, il faut du temps, du temps de la patience et du temps ! Après tout dépend du format que l’on souhaite, cela peut-être bien plus rapide. Mais en ce qui me concerne j’ai misé sur un sapin de 1m30 et là ce n’est pas une mince affaire : 15 mètres de tulle (tissu price), 1m50 de grillage en magasin de bricolage, et une quinzaine de soirées !

Pour agrémenter le tout j’ai :

  • Ajouter des bougies couleur cuivre (chez casa)
  • Fabriquer une étoile lumineuse. (J’ai bien suivi les étapes, mais je n’ai pas encore compris pourquoi elle manque de rigidité)
  • Découper quelques étoiles en feutrine
  • Cousu quelques étoiles en tissu
  • Et enfin j’en ai vu le bout

DSC_3343

DSC_3352

DSC_3370

DSC_3357

DSC_3349

DSC_3347

Sans oublier d’insérer une guirlande lumineuse (80 leds) à l’intérieur du sapin !

DSC_3363

Souvenir de mariage

DSC_1860

En septembre dernier j’étais témoin du mariage de mon amie d’enfance. Elle portait une superbe couronne de fleurs, coiffée (par mes soins!) à la Frida Kahlo. Toutes les demoiselles d’honneur portaient également une fleur en rappel. J’ai voulu garder et faire sécher la couronne sans savoir encore exactement ce que j’allais en faire. C’est pendant mon voyage en Argentine, sur des marchés artisanaux, que j’ai trouvé l’inspiration. L’idée a donc été de concevoir pour la mariée et les demoiselles d’honneur un pendentif incrusté de morceaux de fleurs du mariage.  Pour la profane que je suis, il n’était pas facile de savoir comment m’y prendre. Puis finalement après avoir investiguer quelques techniques de fabrication de bijoux, j’ai appris à couler de la résine et voilà le résultat :

DSC_1865

DSC_1905

DSC_1863

DSC_1912

DSC_1907

DSC_1908

Il ne me reste plus qu’à les voir porté !

Un tapis nuage

DSC_1328

Je suis tombée sur ce super tapis en forme de pomme, ici. J’ai d’abord voulu faire exactement le même, mais bon c’était quand même mieux d’innover un peu. Alors je m’en suis juste inspirée et j’ai fait un tapis nuage. Super ultra moelleux avec une épaisse couche de molleton, prêt à accueillir l’enfant en cas de chute inopinée du lit ! Je n’ai pas repris la technique anti-dérapante évoquée dans le blog de couture et turbulence, j’ai préféré utilisé directement un tissu qui ne glisse pas naturellement. J’ai donc mis du suede sur le dessous, totale efficacité !

DSC_1317

DSC_1267

DSC_1273

DSC_1336

DSC_1268

DSC_1359

Le tour de lit

DSC_0528

Il y a quelques mois j’étais à la recherche d’un nouveau lit pour Alice. Même si j’avais finalement trouvé ce que je voulais, on s’est vite rendu compte quelle n’était pas prête à changer… au grand désespoir de notre dos, on a pris patience. Peu téméraire, on est finalement repassé à son premier berceau en fer forgé, qui est un peu plus haut et a permis de nous soulager un peu. J’avais confectionné le tour de lit, mon premier ouvrage que je vous présente maintenant (avant de l’enlever !). J’ai simplement pris les mesures du lit, hauteur et longueur souhaitées puis coupé les tissus qui proviennent de mondial tissu. La difficulté a été surtout pour la tête de lit arrondie, dont j’ai tenté de reporter la courbe sur du papier de soie. J’ai inséré du molleton à l’intérieur pour donner un peu plus de rigidité puis assemblé les trois pans de sorte qu’il n’y ait qu’une pièce. Enfin, j’ai utilisé des rubans doublés bleu et gris pour la fixer sur les barreaux.

DSC_0526

   DSC_0520 DSC_0522

DSC_0515

DSC_0543

Maintenant ça y est. De grands pas pour les deux ans : le passage au grand lit, et l’acquisition de la propreté !

L’étagère balançoire et la couleur des murs

DSC_04952

Mieux vaut tard que jamais, après l’aspect travaux on s’attaque petit à petit à la déco. On a commencé par un peu de couleur dans le coin salle à manger qui est ouvert sur un salon spacieux tout en blanc. Dans ce petit espace le plafond est très bas, alors pour ne pas rétrécir davantage le coin, on a peint qu’une partie de chaque pan de mur. Je voulais un bleu/vert/gris et après 3 pots de peinture achetés, j’ai finalement trouvé la couleur que je cherchais ! Je suis allée chez un grossiste, le mieux pour avoir un nuancier hors compétition et des prix également imbattables (puisque malgré mes caprices de couleurs, cela m’est revenu au prix d’un seul pot que l’on retrouve dans les magasins de bricolage classiques). J’ai utilisé la même peinture pour la cuisine, et reproduire ma tapisserie type ferm living comme j’en parlé . Je mettrai quelques photos bientôt !

Je voulais ensuite meubler un peu les murs, et j’ai trouvé super l’étagère balançoire sur le blog de Tête d’ange. J’ai donc décidé le la reproduire ! Ce n’est vraiment pas très compliqué, surtout avec les explications précises via son article ici ou encore mieux la vidéo .

DSC_04653

       DSC_0492 DSC_04852

       DSC_04842 DSC_0487

DSC_0482

 

2 ans

DSC_0398 copie

 

Déjà.

Je ne sais pas combien de fois je l’ai dit depuis qu’elle est née. On a beau répéter que le temps passe vite, on ne s’y fait pas ! Nous avons donc fêté dans la joie et la bonne humeur ces deux premières belles années de vie de ma petite Alice. Pour l’occasion, j’ai accroché quelques ballons et banderoles, sculpté des pastèques de manière à recevoir une salade de fruit et préparer un gâteau au yaourt nappé de chocolat. Mais comme je l’ai dit une autre fois, je ne sais pas et je n’aime pas cuisiner ! J’ai voulu ne dépasser un peu avec une simple recette de gâteau au yaourt. Mais heureusement qu’elle parle pas beaucoup encore. Il vaut mieux que j’opte pour le pâtissier l’année prochaine si je ne veux pas faire face à cette vérité qui sort de la bouche des enfants !

 

DSC_0311 copie

DSC_0375 copie

DSC_0303 copie

        DSC_0321 copie   DSC_0401 copie

        DSC_0392 copie   DSC_0362 copie