Juin-juillet autour de l’eau

baton de pluie

Tout a super bien commencé avec la fête de l’eau à l’école. Qui n’aurait pas aimé partir en tong et maillot de bain, une serviette dans le cartable ! Pistolets à eau, bombes à eau, jets d’eau…l’école ne m’a pas consulté, mais elle est tombée à pic dans mon thème !

A la maison, comme d’habitude, nous avons fait un peu de lecture. Il y a eu d’abord « bon voyage petite goutte » (Anne Crozas éditions MeMo), un de mes favoris dont j’ai déjà parlé en mars. Et puis Alice allant à la médiathèque avec sa mamie une fois par mois, elles en ont profité pour prendre  « vive l’eau vive » (Brigitte Weninger, Anne Möller, éditions Nord-Sud) et « l’eau » (collection Mes p’tites questions, éditions Milan).

On a fait des petites expériences pour découvrir comment se mélangent certains ingrédients : le sel se dissout, le riz se dépose au fond, l’huile reste à la surface…la farine, le sirop…On verse, on observe, on secoue, on commente.

eau mélangeeau mélangeeau mélangeeau mélangeeau mélange

On a continué en jouant avec les couleurs et Alice a vraiment adoré. Elle m’a déjà demandé de recommencer. Il suffit de quelques colorants alimentaires et il existe de multiples possibilités !

eau coloréeeau coloréeeau colorée

Pour finir elle a voulu dessiner les pots colorés qu’elle avait devant les yeux…

eau colorée

Cela flotte ou cela coule ?? Une autre activité consistait donc à deviner et observer ce que deviennent différents objets quand on les met dans l’eau.  De cette manière on a pu voir que tout dépend des matériaux, des formes… J’avais prévu de terminer l’activité par la fabrication d’un petit radeau en bouchon de liège, mais l’ébauche de celui-ci a fini complètement détruit par terre. Oui, une barbie s’est invitée à la baignade, mais elle ne rentrait pas correctement dans la bassine voyez-vous….De quoi générer une petite frustration pour la demoiselle. C’est ça aussi le quotidien !

flotte ou couleflotte ou couleflotte ou coule

Enfin, on a fabriqué un bâton de pluie. Il faut :

  • Un tube en carton, l’idéal étant les tubes que l’on utilise pour stocker les posters. Un rouleau de sopalin peut éventuellement faire l’affaire pour une version mini.
  • Des clous, il ne faut pas hésiter à en mettre beaucoup pour ralentir un maximum la descente du contenu.
  • De la semoule (boulgours, quinoa…). j’ai testé le riz aussi, mais l’effet sonore est moins subtil !
  • De la déco : gommettes, peinture, papiers, laines….

Alice a choisi de le décorer d’une partie dessin, fait au préalable, et d’une partie peinture agrémentée de gommettes pour un effet multicolore, multicolore, multicolore….Non, non je ne peux pas l’écrire autant de fois qu’elle l’a dit. Quand on apprend un nouveau mot une répétition n’est jamais de trop !

baton de pluiebaton de pluiebaton de pluiebaton de pluiebaton de pluiebaton de pluie

Et puis le thème s’est glissé dans le quotidien avec des discussions, des baignades à la mer, des jeux dans le bain…On a aussi mis de l’eau au congélateur, que l’on est allé voir toute les heures pour observer la transformation en glaçon…Et je crois que c’est à peu près tout ! Demain c’est le 1er Août, et le thème n’est pas encore choisi…

Publicités

Mai autour des fruits

Pour le mois de mai, j’avais choisi le thème des fruits comme support pour proposer des activités à Alice. Clairement je ne trouve plus beaucoup le temps d’imaginer, préparer et lui proposer des jeux. J’avais oublié à quel point les bébés prennent tout notre temps ! Mais  en m’imposant ces thèmes chaque mois, cela m’aide à lui accorder régulièrement des moments rien qu’avec elle, même si au total on fait moins de chose c’est certain.

Cette fois il n’y a qu’un livre qui nous a accompagné. Il s’agit de « inventaire illustré des fruits et légumes  » (de Virginie Aladjidi et Emmanuelle Tchoukriel chez Albin Michel jeunesse). Il est parfait pour aborder le sujet avec de belles illustrations. Mais il est quand même un peu léger quant aux descriptions. Il faut donc trouver un autre support si l’on souhaite approfondir.

Activité fruitActivité fruit

Nous sommes allés acheter ensemble des fruits variés (de saison, hors saison, exotiques…) pour des dégustations classiques et des dégustations à l’aveugle. C’était rigolo de constater qu’elle n’avait plus d’appréhension à goûter lorsqu’elle avait les yeux bander ! (Ce qui serait bien l’inverse chez nous l’adulte). L’envie de deviner le fruit qu’elle avait dans les mains était bien plus fort. L’occasion ne s’est pas présentée mais j’aurais bien aimé proposer le jeu avec une petite copine. Par le toucher et/ou le goût, la première qui devine le fruit a gagné…

Activité fruitActivité fruitActivité fruitActivité fruit

Parfois c’est Alice qui suggère des jeux : « Et si on dessinait les fruits qu’il y a dans le livre ». J’adore ce genre de proposition !

Activité fruitActivité fruit

Oui,  si vous êtes attentifs, vous avez vu que ce sont des légumes qu’elle dessine. Mais bon je ne la coupe pas dans un si bon élan, surtout quand la citrouille se transforme en maison !

Pour finir, j’ai fait une petite sélection d’images de fruits, de pépins, noyaux, d’arbres…qu’Alice a découpées, regroupées et collées sur son cahier.

Activités fruitsActivité fruitActivité fruit

Le mois de juin est déjà entamé, et je ne lui ai encore rien proposé ! Entre le bébé, la reprise imminente du travail, les sorties extérieures pour profiter du beau temps….je ne sais pas encore quand je trouverai un moment. J’ai quand même mon thème, ce mois-ci nous jouerons avec l’eau !

Février autour du corps humain

Après un mois de janvier « artistique », ce mois de février était plus « scientifique ». Le thème du corps humain s’est imposé de lui-même. J’ai échangé un cadeau de noël reçu en doublon par un livre un peu cher que je n’aurai probablement pas acheté de moi-même. Certes pas donné,  « Le grand livre animé du corps humain » a eu, et a toujours, un succès fou. Il est super bien fait et je le recommande largement. Elle ne s’en lasse pas et le consulte entre une et dix fois par jour depuis plus d’un mois !

DSC_4225

Ainsi passionnée par le corps humain, j’ai naturellement choisi des activités autour de ce thème. Le livre est bien complet, adapté pour son âge (mais aussi instructif pour les plus grands) et nous a servi de support tout au long du mois.

J’ai également imprimé des planches téléchargées via un blog (que je ne retrouve plus), qui reprennent les grandes parties du corps. Elle les connaissait déjà globalement, mais c’était l’occasion de supprimer quelques hésitations persistantes (cheville/poignet/…) Traînant au salon, elle les consulte d’elle-même quand elle veut.

Nous avons également fait une session pâte à sel. J’ai imprimé des parties de squelettes, et on a  reconstitué les os par dessus les images. Elle a également fait des bonhommes qui reste dans le thème du corps humain et puis on a terminé hors sujet avec des emportes pièces en forme de lune/étoile/guitare…

DSC_4041DSC_4046DSC_4050DSC_4051DSC_4054

Enfin l’activité principale de ce mois-ci était la reconstitution du corps humain à taille plus ou mois réelle sous forme de poster. J’ai fait le contour de son corps sur un grand rouleau de papier craft, et elle a placé les différents organes à leur place à l’aide de papiers, laine, pailles, plastique… Cela nous a occupé plusieurs après-midis. Ce qui a été difficile pour moi, c’était de la laisser faire sans intervenir, le poster ne ressemblant pas d’un point de vue esthétique à ce que j’imaginais. Mais l’objectif était bien qu’elle scotche, découpe, colle, place les éléments, seule, en s’amusant sans que je le fasse à sa place pour le rendre plus « beau » à mon goût. Vraiment ludique, cette activité permet d’associer totalement amusement et apprentissage. Ce qu’elle a préféré, c’est remplir les poumons en soufflant dans la paille…

DSC_4127DSC_4130DSC_4132DSC_4196DSC_4201DSC_4208DSC_4204

Le mois de février est terminé et elle continue toujours de poser beaucoup de questions sur le corps humain et son fonctionnement…Et l’intègre d’ailleurs elle même dans ses productions. Voici le cerveau selon Alice :

DSC_4058

Cela correspond assez aux représentations qu’elle a vu dans les bouquins, mais j’en ai profité pour lui dire qu’en vrai le cerveau n’est pas si coloré… !!

Il y aura toujours de quoi approfondir sur ce thème mais je ne vais pas encore la lancer dans des études de médecine, alors on passe à autre chose, et ce mois-ci sera axé sur la planète (en danger) !

Cadeau : bougie personnalisée

20160206_105509

On a fait un cadeau pour l’anniversaire de la mamie d’Alice : rapide, facile et super personnalisé ! Il suffit d’un dessin du bambin sur papier de soie, d’une bougie, du papier cuisson et un sèche cheveux. Plusieurs blogs expliquent la technique notamment sur : ma déco comme les grands, ellafaylagaffeleblog, crouchette

En gros on appose le papier de soie sur la bougie, on recouvre du papier cuisson, et on passe sous le sèche cheveux plusieurs minutes de sorte que le dessin et la bougie ne fassent plus qu’un !

20160206_10545820160206_105441

Sinon je reviens bientôt pour parler couture 🙂

Janvier autour de Frida Kahlo

DSC_3721

Le mois de janvier vient de s’achever et avec lui le premier thème de l’année : Frida Kahlo. Je vous en parlais il y a peu (article : activités enfants), il s’agit de proposer des activités manuelles/cognitives en s’inspirant de la thématique choisie.  Je vous présente donc ce que nous avons fait ces dernières semaines !

Pour commencer, se sont ajoutés à sa bibliothèque, deux contes autour de l’histoire de Frida Kahlo.

« La poupée cassée » retrace en quelques sortes son enfance, marquée par une santé fragile. Je trouve qu’il permet de comprendre comment elle a pu se forger sa personnalité. « Frida et Diego au pays des squelettes » est moins informatif quant à sa propre histoire, mais les illustrations sont superbes, et il m’a permis d’ouvrir le thème sur le Mexique en général et entres autres la fête des morts.

 Dans cette idée là, je lui ai proposé de colorier/pailleter les fameux crânes mexicains. J’en ai aussi profité pour parler de manière plus globale des os et du squelette.

Plus ancrée dans le thème initial, la coiffure florale unique de Frida Kahlo a été abordée par une activité de collage. J’ai préparé quelques fleurs en papiers à disposer sur un portrait imprimé. C’était l’occasion entres autres de découvrir certaines fleurs, mais je dois dire qu’Alice s’est vite lassée, et a préféré la décorer d’un beau rouge à lèvre bleu….

Enfin, j’ai pu la familiariser avec ses peintures, scrupuleusement choisies (certaines n’étant clairement pas adaptées à une enfant de 3 ans) en fabriquant un memory. J’ai simplement imprimé en double 9 peintures sélectionnées sur ce site, que j’ai ensuite découpées et plastifiées.

 

J’ai conservé les dessins et collages dans son cahier d’archivages qu’elle avait préalablement décoré. J’aurai aimé proposer des activités « cuisines » ou « géographiques » en suivant ce thème mais un mois autour de Frida est tout de même suffisant, je commençais à saturer. Il était temps aussi de passer à autre chose pour Alice qui me raconte maintenant que Frida Kahlo est sa copine…  Pour février, le thème que j’ai choisi est bien plus commun, mais tout aussi intéressant. Nous parlerons du corps humain qui la passionne en ce moment !

Activités enfants : un thème mensuel !

Tous les weekends j’essaie de trouver des activités ludiques à proposer à Alice. Elle a une grande soif d’apprendre, comme tous les enfants de cet âge là j’imagine. Et c’est un régal de l’encourager, de l’observer dans ses découvertes et la voir grandir. Je ne manque pas d’inspiration, il y a beaucoup de blogs ou sites qui donnent des idées.

Ceci dit j’ai eu envie d’avoir un fil conducteur pour ne pas trop me disperser. Pour 2016, j’ai donc prévu de choisir un thème mensuel à partir duquel je pourrai décliner toutes sortes d’activités habituelles telles que dessins, collages, découpages, lectures…ou plus innovantes. J’ai aussi prévu un cahier dans lequel nous archiverons ses travaux.

Le choix du thème du mois de janvier s’est fait tout seul pendant qu’elle me racontait sa journée d’école et me parlait d’une copine de classe, Frida. J’ai spontanément évoqué l’existence d’une incroyable femme se nommant également Frida, Frida Kahlo. Même si l’essentiel de son histoire n’est pas accessible à une enfant de 3 ans, c’est un support très inspirant. J’ai découvert le Mexique a tout juste 19 ans, j’ai adoré, et cela a renforcé mon goût pour les voyages. Ce thème de janvier est peut-être davantage pour moi que pour elle, mais quelle importance tant qu’elle s’amuse !

A la fin du mois, je ferai un article regroupant toutes les activités qu’elle a pu réaliser sur ce thème. En attendant, voilà ce par quoi nous avions simplement commencé, la décoration du cahier prévu pour l’archivage ! De la peinture, des paillettes et des petits doigts ont suffit.

 

Pour retrouver le tuto du tablier qu’Alice porte, c’est ici !

 

 

 

Fabriquer un semainier

DSC_3232

Quand je vous ai présenté le cartable cousu pour Alice, j’ai parlé de cette super rentrée à l’école qu’elle a passé. Malheureusement les bonnes nouvelles n’ont pas duré. Quelques jours plus tard, quand c’était l’heure de partir elle répondait d’un ton blasé « encoore ? ». Et là on pensait très fort, « oui pour au moins les 15 prochaines années ! » Je crois donc qu’elle n’avait pas compris le côté récurrent du système. Bref, comme des milliers d’enfants, je dois accepter l’idée qu’elle n’aime pas l’école !

J’ai pensé qu’il fallait l’aider à se repérer dans le temps pour faciliter les départs à l’école, les couchers, le déroulement des journées… (Oui c’est une histoire sans fin : Après le repas du soir, on se couche, et après le dodo on va à l’école donc selon la logique d’un enfant de 3 ans : pas de repas = pas de dodo = pas d’école = on devient fou….gestion du comportement terriblement difficile !)

Je suis donc partie sur un semainier que l’on a fabriqué ensemble. Il s’agit d’une carte pour chaque jour de la semaine avec des motifs différents pour bien les reconnaître, et des PAILLETTES les jours où il n’y a pas école.

DSC_3250Je les ai plastifiées de manière à ce qu’elles soient plus rigide et tiennent dans le temps et puis je les ai suspendues sur un cordon. Alice a ensuite peint des pinces à linges en bois en associant une couleur à chaque personne de notre entourage. Elle a bien-sûr choisi le rose pour celle qui la représente. A partir de là les pinces à linge se déplacent tous les jours de cartes en cartes. Papa/Maman/Alice sont toujours ensemble sur le semainier, et puis on rajoute ponctuellement les taties/mamies/…les jours où on doit se voir.

DSC_3234DSC_3236DSC_3238

Alice s’amuse beaucoup à déplacer les pinces à linge. De cette manière elle a quelques repères, et arrive mieux à se rendre compte du temps qui défile. Elle peut voir qu’une, ou maximum deux cartes plus loin, il y a des paillettes donc pas d’école, le temps est délimité, il passe plus vite. Ce n’est pas une recette miracle, mais on prend tout ce qu’il y a de bon à prendre dans ces situations !